La validation des acquis de l'expérience (VAE) : valoriser son expérience

Publié le

La validation des acquis de l'expérience (VAE) permet de transformer son expérience professionnelle ou associative pour obtenir une certification. Vous retrouverez dans cette page toutes les informations nécessaires pour le succès de votre VAE.

La VAE, c'est quoi ?

La VAE est un dispositif qui vous permet de transformer votre expérience professionnelle ou associative en une certification ou une partie de certification. Cette certification peut être :

  • un diplôme
  • un titre professionnel
  • un certificat de qualification

À noter : une certification obtenue par la VAE a la même valeur qu’une certification obtenue en suivant une formation traditionnelle.

Tout le monde peut prétendre à une VAE. La seule condition est de justifier d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée.

La VAE est un dispositif qui vous permet de transformer votre expérience professionnelle ou associative en une certification ou une partie de certification. Cette certification peut être :

  • un diplôme
  • un titre professionnel
  • un certificat de qualification

À noter : une certification obtenue par la VAE a la même valeur qu’une certification obtenue en suivant une formation traditionnelle.

Tout le monde peut prétendre à une VAE. La seule condition est de justifier d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée.

En plus d’obtenir une certification, faire une VAE présente de nombreux intérêts. Elle permet de :

  • faire reconnaître ses compétences
  • mettre à niveau sa certification avec son niveau de responsabilité
  • évoluer dans son entreprise
  • obtenir une augmentation
  • changer d’emploi
  • accéder à un concours
  • développer la confiance en soi

La visualisation n’est pas encore disponible sur votre navigateur, veillez à le mettre à jour.

Rapprochez-vous de votre Espace VAE. Vous y rencontrerez un conseiller qui vous accompagnera gratuitement tout au long de votre parcours. Ce référent unique vous proposera des conseils individualisés et étudiera avec vous les certifications qui correspondent le mieux à votre expérience.

Vous pourrez le rencontrer en face à face ou à distance selon vos besoins.

Il existe 6 Espaces VAE en Centre-Val de Loire, un dans chaque département.

>> Trouvez l’Espace VAE le plus proche de chez vous
 

À savoir : 

Des événements sur la VAE sont régulièrement organisés près de chez vous et permettent de vous informer gratuitement.
>> Inscrivez-vous sur alfacentre.resovae.net

La VAE demande de la motivation et de l’implication.

Pour faire une VAE voici les étapes à respecter :

  1. Je définis mon projet. Pour cette étape vous pouvez vous faire aider par un conseiller en évolution professionnelle (CEP).
     
  2. Je m’informe auprès d’un Espace VAE. Le conseiller VAE pourra vous renseigner sur les certifications accessibles par la VAE.
     
  3. Je m’informe sur les spécificités des procédures de VAE auprès de mon organisme certificateur. C’est lui qui décide des compétences et connaissances exigées pour obtenir la certification.
     
  4. Je complète mon dossier de recevabilité. C’est une étape importante : elle rend officielle votre demande de VAE. Le dossier de recevabilité doit être adressé à votre organisme certificateur. Ce dossier comprend le formulaire « demande de recevabilité à la validation des acquis de l’expérience » à remplir entièrement, les documents qui prouvent votre expérience ainsi que des pièces justificatives à joindre obligatoirement comme les bulletins de salaire si vous êtes salarié
     
  5. Je prépare mon dossier de validation. Une fois l’avis de recevabilité obtenu, vous complétez votre dossier de validation (plus d’informations sur le dossier de validation dans l’encadré ci-dessous. C’est sur l’examen de ce dossier que le jury accordera ou non votre VAE.
     
  6. Je présente mon dossier de validation à un jury. Le jury examine votre dossier de validation. Il vérifie si vous avez les compétences nécessaires pour avoir la certification.
    Pour compléter l’examen de votre dossier de validation, le jury peut vous convoquer à un entretien. Parfois, il peut vous demander une mise en situation professionnelle : par exemple, si vous souhaitez obtenir le CAP cuisine, le jury vous demandera de cuisiner.

     
  7. Le jury prend sa décision. Il peut prendre trois décisions :
  • Validation totale, vous obtenez intégralement la certification.
  • Validation partielle, vous obtenez une partie de la certification.
  • Refus de validation, vous n’obtenez pas la certification.

Le dossier de validation

Le dossier de validation est l’élément central de votre VAE. Ce dossier comprend deux éléments.

  • Premier élément, une description de votre expérience, c’est-à-dire une description complète des activités que vous faites réellement et qui sont en lien avec les activités attendues du titulaire de la certification.
  • Le deuxième élément qui constitue votre dossier sont les preuves de la réalité de votre pratique professionnelle. Il peut s’agir d’organigramme, de comptes-rendus de réunion, de lettres de mission, de créations (livres, sculptures, films...).

>> Plus d’information sur le dossier de validation sur www.france.vae.fr

Être accompagné pour rédiger son dossier de validation

Créer son dossier de validation et se préparer à l’évaluation du jury n’est pas facile. Vous pouvez choisir d’être aidé et accompagné pendant cette étape. L’accompagnement peut être assuré par l’organisme certificateur ou par un prestataire. Dans ce dernier cas, vérifiez s’il dispose bien d’une habilitation de l’organisme certificateur.

L’accompagnateur vous aidera :

  • à analyser votre expérience au regard des compétences exigées pour l’obtention de la certification.
  • à constituer le dossier de validation.
  • à vous préparer à l’évaluation du jury.

    Il existe de très nombreuses possibilités pour être aidé financièrement dans sa VAE. Ces possibilités peuvent varier selon votre statut. Vous trouverez ci-dessous trois exemples :

    • Pour les demandeurs d’emploi : la Région Centre-Val de Loire et France Travail proposent une aide financière qui peut s’élever jusqu’à 1 200 euros.
    • Le compte personnel de formation (CPF). Les actions d’accompagnement à la VAE sont éligibles au CPF.
    • Votre employeur. Qu’il soit privé ou public, votre employeur peut, s’il le souhaite, prendre en charge tout ou partie de votre démarche VAE et les frais qui y sont liés.

    >> Plus d’informations sur les possibilités de financement de la VAE sur france.vae.fr

    Le congé VAE

    Lorsque vous entreprenez une démarche de VAE, vous avez droit à un congé d’une durée de 24 heures, consécutives ou non. Ce congé vous permet de vous absenter sur votre temps de travail pour participer aux épreuves de validation ou pour bénéficier d’un accompagnement VAE.